B : - Maîtresse, vous êtes pas venue à vélo aujourd'hui ? (Très observateurs les p'tits gars, ils ont vu que mon vélo n'était pas avec les autres dans un coin de la cour...)
Moi : - Non, je me le suis fait voler hier soir !
F :- Oh ben ça s'est nul, si vous voulez je vous prête le mien !
Moi : - Merci c'est gentil, mais ça ira...
B.:  Mais vous êtes quand même venue !!! (sous-entendu : " Moi, si j'avais une excuse pareille, je serais resté au fond de mon lit")
Moi : J'ai pris le bus !  (Merci chers élèves de n'avoir fait aucun commentaire du style "Quoi, t'as même pas de voiture", il faut dire que peu de femmes dans le quartier ont le permis ...)
Z : - Mais maîtresse, vous savez, il fallait l'attacher votre vélo (ton plein de sollicitude et air "Mais qu'est ce qu'elle est bête quand même !'")
Moi : - Euh oui, je sais merci, ... il ETAIT attaché
Z - Oh, mais comment ils ont fait alors ?
B et F le prennent alors en aparté et commencent à lui expliquer...Ils ont même l'air très au courant du type d'outils nécessaires...Je devrais peut-être leur demander où je peux trouver un vélo tout neuf pour trois fois rien ! .... Non ? Ah bon !


La minute bricolage
  :
En cherchant une illustration pour cette note, j'ai découvert que ce qui est appelé souvent à tort une "pince monseigneur" est en fait une pince "coupe-boulons". C'est fou, non ?
25b63625_2206_4aab_becf_c9035dc22721_4
La pince-monseigneur est en fait "une barre avec à ses extrémités deux surfaces plates légèrement recourbées dont une possède un arrache-clous". On la confond souvent avec le Pied-de-biche qui à une de ses extrémités possède une surface arrondie.
pincemonseigneur
Et d'où vient ce nom ?
Monseigneur était utilisé pour nommer les personnes de haute dignité. Toutes les portes s'ouvraient devant ces gens importants. Ce qui a donné le terme « pince-monseigneur » puisque cette barre pouvait forcer et ouvrir n'importe quelle porte.

(merci Wikipedia)

Ah, je me coucherai un peu moins bête ce soir !



Même s'il semblerait après avoir interrogé mon zhom sur le sujet que ma découverte n'a rien d'un scoop... Bon  ben tant pis !